Tuinwijk Pompe-Rubbers

-

Quartier jardins Pompe-Rubbers

Bron - source : https://beeldbank.onroerenderfgoed.be/

De tuinwijk Pompe-Rubbers wordt gevormd door twaalf bediendewoningen die werden gerealiseerd door de architecten Antoine Pompe en Paul Rubbers rond 1926.

Het terrein, met gunstige ligging vlakbij Brussel en op loopafstand van het station, maakte deel uit van de verkaveling Nieuw Rode die circa 1914 tot stand kwam op initiatief van effectenmakelaar Michot. Deze zone grenzend aan de stationswijk was pas in 1914 ontsloten door de aanleg van de Zoniënwoudlaan, die het station met de Middenhut verbond. Tot dan was deze noordoostelijke strook van de gemeente op enkele hoeves na vrijwel onbewoond.

De foto dateert van 1975.

Bron: Agentschap Onroerend Erfgoed

Le quartier Pompe-Rubbers est formé de douze habitations d'employés qui ont été réalisées par les architectes Antoine Pompe et Paul Rubbers aux environs de 1926.

Le terrain, avec une situation avantageuse tout près de Bruxelles et à un jet de pierre de la gare, faisait partie du lotissement Nouveau-Rhode qui a vu le jour vers 1914 à l'initiative de l'agent de change Michot. Cette zone adjacente au quartier de la gare n'a été libérée qu'en 1914 lors de la construction de l'avenue de la Forêt de Soignes, qui a relié la gare avec l'Espinette Centrale. A l'époque, cette zone située au nord-est de la commune était inhabitée à quelques fermes près.

Cette photo date de 1975.

Source: Agentschap Onroerend Erfgoed